Archives pour la catégorie Actus

Short Screens #91 : Le Jour Le Plus Court : films d’ateliers

Véritables viviers de créativité, les ateliers de production cinématographique sillonnent le paysage belge et permettent à tous publics, auteurs ou non, de réaliser des œuvres de qualité. A l’occasion du Jour le plus Court organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Short Screens met à l’honneur le travail remarquable de quelques unes de ces plateformes d’expression artistique foisonnante, avec une sélection « dernier cru » de fictions captivantes, d’animations soignées, de documentaires engagés ou encore de films expérimentaux poétiques.

Rendez-vous le jeudi 20 décembre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3- 91 Jour le plus court films d'ateliers

PROGRAMMATION :

LA MAZDA JAUNE ET SA SAINTETE de Sandra Heremans, docu-expé, 2018, 10’30’’(Atelier Graphoui)
L’histoire d’un missionnaire qui tombe amoureux d’une rwandaise se confond avec ce que les images et l’histoire coloniale signifient pour leur fille. En présence de la réalisatrice.

KA de Claudio Capanna, expérimental, 2017, 10’15’’ (Atelier Jeunes Cinéastes)
À travers une approche sensorielle, ce court métrage exprime la force sauvage qu’est la naissance. En présence du réalisateur.

LE MARCHEUR de Frédéric Hainaut, animation, 2017, 11’18’’ (Caméra-etc)
Le marcheur travaille dans une usine aviaire. Dégouté par son travail abject, il se met en marche et trouve refuge parmi les Indignés, tentant vaille que vaille de trouver une place dans le monde.
Prix du Meilleur Film d’Animation Francophone au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2018.

KL de William Henne et Yann Bonnin, expérimental, 2017, 3’45’’ (Zorobabel)
Une succession de photographies défilent rapidement. Le lieu n’est révélé que par des détails, cadrés en gros plan : traverses et rivets de voie ferrée, fenêtres, briques rouges, boue et flaques, détails de wagons, nœuds de fil barbelé…

CONFESSION de Vlad Mstaioni, fiction, 2018, 5’30’’ (Atelier Alfred)
Dans une église, une étrange confession…

LE COSTUME de Guillaume Herinckx, fiction, 2018, 9’ (Atelier Alfred)
Un sans-abri trouve dans une allée un costume aux effets très particuliers.

AHLAM de Saaid Hasbi, fiction, 2018, 7’ (Atelier Alfred)
Sur les côtes du Maroc, une danseuse, un peintre, l’insouciance du jeune couple d’artiste rattrapés par l’actualité.

SCORIE de Xavier Hinant, fiction, 2018, 14’ (Atelier Alfred)
Une jeune femme agressée par son compagnon. Comment et pourquoi en sont-ils arrivés là ? …

PENS(I)ONS QUARTIER de Aurélia Pfend, documentaire, 2017, 4’50’’ (Centre Vidéo de Bruxelles)
Des voisins avec le cœur sur la main pour leurs voisins.
S comme Senior, mais surtout comme ‘Service et Solidarité’.

LE GRENIER DES CASSEUSES DE CRISE de Aurélia Pfend, documentaire, 2017, 5’25’’ (Centre Vidéo de Bruxelles)
Une alternative au système patriarcal, raciste et capitaliste, un espace de liberté et de convivialité pour les femmes.

CORVIA de Joachin Guzman et Aurélia Pfend, documentaire, 2017, 6’ (Centre Vidéo de Bruxelles)
Un frigo avec des invendus alimentaires, disponible 24h/24 et 7j/7. Une garde-robe ouverte deux fois par semaine. Pas d’échanges monétaires, mais de l’attention et de la participation.

PALETACTIF de Manuel Hanot, documentaire, 2017, 6’ (Centre Vidéo de Bruxelles)
Un atelier de meubles gratuit et ouvert à tous, créé par des sans-papiers et un collectif citoyen. Plein d’engagement, de solidarité, de partage, de rêves réalistes, ce sont des acteurs du changement !

Short Screens #90 : identités coréennes

En ce mois du Festival du Film Coréen de Bruxelles, Short Screens s’intéresse à la vision de cinéastes coréens sur leurs identités. De la patrie à la terre d’accueil, ces visions font écho aux questions existentielles que se pose tout un chacun.

Rendez-vous le jeudi 29 novembre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !
A3- # 90 identités coréennes

PROGRAMMATION :

Performance live de chants traditionnels coréens avec notamment Sophie Rakotondrasoa, Yan Vandenbroucke, Mia van Eeghem et Lali Nea.

WHO ARE YOU ? de Kimura Byol, Belgique, 2014, 1’40 »
Sur fond sonore de discours de Malcom X sur le sens de l’appartenance et le nom de famille, des images d’enfants coréens orphelins, tous des adoptables de familles occidentales.

BRUSSELS, 2016 de Sara Sejin Chang, Pays-Bas/Belgique, 2016, 33′
Sous forme de lettre adressée à sa mère de Corée, Sara Sejin Chang, en résidence d’artiste à Bruxelles lors de la période des attentats et de la campagne du brexit, dresse un portrait politique poétique de la capitale belge. En présence de la réalisatrice.

BIKINI WORDS de Nils Clauss, Corée du Sud, 2016, 6’20 »
Au cours de l’expansion industrielle de la Corée dans les années 70 et 80, les conditions de travail et de logement ont suscité de nouveaux développements linguistiques chez les travailleurs.

DE L’AUTRE CÔTÉ de Sung-A Yoon, Belgique, 2005, 10’48 »
Une jeune femme fait la connaissance de son étrange voisin de palier qui semble en connaître bien plus qu’elle sur son pays d’origine. En présence de la réalisatrice.

DIALOGUES de Kimura Byol, Belgique, 2014, 1’40 »
CoréeS – une guerre, une division, une séparation et des retrouvailles autour de dialogues tirés de leçons de langue coréenne.

PROMESSE de Jéro Yun, France, 2010, 13’10 »
Née en Chine, d’origine coréenne, elle tient une auberge clandestine à Paris. Cela fait déjà neuf ans qu’elle n’a pas revu son fils. « Mon fils viendra sur cette terre promise. Oui. Mon fils viendra ».

Short Screens #89 : contes fantastiques

En cette fin d’octobre, Short Screens fête à sa manière les esprits, mystères, fantômes et étrangetés en tous genres avec une série de courts métrages à vous faire tressaillir et frissonner de peur et de plaisir !

Rendez-vous le jeudi 25 octobre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3- 89 Contes fantastiques

PROGRAMMATION :

VINCENT de Tim Burton, animation, Etats-Unis, 1982, 6’25”
Sous son apparence d’enfant bien élevé, Vincent, un petit garçon de 7 ans, rêve de transformer son chien en zombie, faire tremper sa tante dans une cuve de cire ou libérer son épouse, enterrée vivante…

DE VIJVER de Jeroen Dumoulein, fiction, Belgique, 2015, 17’
Début des années 1900, Christiane, une jeune fille de 12 ans, vit dans un grand château avec sa mère malade et une tante stricte mais dévouée. Derrière le château se trouve un étang dont la noirceur cache un secret. Christiane veut savoir lequel…

LES EFFACEURS de Gérald Frydman, animation, Belgique, 1991, 6’05”
Un homme fuit, le visage dans les mains. Il le cache, car celui-ci refuse de s’effacer.

BETELGEUSE de Bruno Tracq, fiction, Belgique/Irlande/Etats-Unis, 2016, 31’30’’
Depuis que son compagnon Elliot est mort dans un accident de voiture, Sarah, astrophysicienne, est prise de crises de panique dès qu’elle passe sa porte. Elle vit enfermée chez elle et passe ses journées à refaire ses calculs. Betelgeuse va exploser et la supernova pourrait balayer la vie sur terre.

BABYSITTING STORY de Vincent Smitz, fiction, Belgique, 2014, 21′
Deux jeunes filles, Sarah et Julie, se rendent chez la tante d’un ami pour y faire du baby-sitting. Une fois seules dans la maison, et alors qu’un orage gronde, Sarah profite de la naïveté de Julie pour lui raconter une histoire terrifiante qui se serait réellement passée dans la région.

Short Screens #88 : les Arts

Après la première édition de son festival d’été, Short Screens reprend ses séances thématiques mensuelles avec une programmation articulée autour des arts et leurs multiples expressions cinématographiques.
Des performances « live » viendront ponctuer une séance éclectique de courts métrages où se côtoient danse, architecture, parole, peinture, sculpture et musique.

Rendez-vous le jeudi 27 septembre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

 

A3- # 88 les Arts+

PROGRAMMATION :

PERFORMANCES LIVE :
– Les trois musiciens de « bruit-Machine » – Sylvestre Vergez, alto & violon, voix, bruitages, Mathieu Godefroy, violon, traitements sonores, voix, bruitages et Youen Cadiou, contrebasse baroque & jazz, voix, bruitages – improviseront sur différents films du cinéma muet.
– Yan Vandenbroucke interprétera un extrait de pansori, l’art coréen du récit chanté.

TARKOVSKY’S HOUSE de Christos Palamidis, expérimental, Grèce, 2008, 4’33 »
Film-hommage à Andrei Tarkovsky, qui construit une nouvelle narration à partir d’images récupérées de la courte mais puissante filmographie du grand maître. Bien loin du pastiche, le film revisite son univers singulier, à la lisière du psychologique et du mystique, et le transpose à une autre réalité.

AN AUTUMN WIND de Iara Lee, expérimental, Etats-Unis, 1994, 7’39 »
Le film met en lumière la simplicité et la grandeur des jardins japonais et met en scène un choc des réalités, raconté à travers la poésie haïku de Matsuo Bacho et la poésie d’Allen Ginsberg, fondateur de la Beat Generation, du mouvement hippie et de la contre-culture américaine.

COLOR OF REALITY de Jon Boogz, expérimental, Etats-Unis, 2016, 5’38 »
Connue pour ces body paintings absolument saisissants, l’artiste Alexa Meade a réalisé un clip en collaboration avec les danseurs Jon Boogz et Lil Buck.
Fable visuelle et moderne mêlant des pratiques artistiques différentes, le film nous immerge dans les réalités de notre monde : celles d’inégalités raciales et d’injustices. La peinture, le cinéma et la danse se rencontrent pour former un langage universel.

DRIPPED de Verrier Léo, animation, France, 2010, 8’20 »
Passionné de peinture, Jack écume les musées pour voler puis dévorer des tableaux !
Coloré, mystérieux et musical, le film de Léo Verrier est un hommage à la création picturale et à Jackson Pollock en particulier.

MAGRITTE OU LA LEÇON DE CHOSES de Luc de Heusch, documentaire, Belgique, 1960, 13’40’’
Le film entre dans l’univers de René Magritte accompagné du peintre lui-même. Mais, ce n’est pas seulement une introduction au surréalisme de Magritte, en faisant des choix cinématographiques (utilisation de fondus, cadrage et mise en scène…), il imite aussi le style et le formalisme du peintre et devient une œuvre à part entière.

Les Shorts d’été – #1

Pour marquer la rentrée, Short Screens est fier de présenter son premier mini-festival d’été.  Trois jours, trois séances, trois thématiques très variées pour plaire à tous les goûts et terminer les vacances en beauté !

Rendez-vous au Cinéma Aventure !

A3- 85-86-87 les shorts d'été

Short Screens #85 : KIDS (4-12 ANS)

Mercredi 29 août – 17h

Courts métrages pour petits et grands, pour rire, réfléchir, rêver.
Avec délicieux gâteau à déguster après la séance !
Jeudi 30 août – 19h30 
Courts métrages auto-produits, films d’école, réalisations Kino, films sans budget ou presque, mais avec plein de bonnes idées et de talents !
EN PRÉSENCE DE NOMBREUX RÉALISATEURS pour une discussion sympa après la projection.
Vendredi 31 août – 21H00   

Séance coquine pour public averti (18+)

Les séances au top avec Format Court : spécial Belgique

Short Screens collabore avec Format Court pour présenter une séance de courts métrages belges dans le cadre des séances estivales sur le toit du Point Éphémère à Paris.

Rendez-vous le mercredi 8 août à 21h30, au Point Éphémère, Rue au quai de Valmy 200, 75010 Paris – PAF 5€

Visitez la page de l’événement ici !

PROGRAMME :

WELKOM de Pablo Munoz Gomez
fiction, Belgique, 2013, 17′

Jorge aime son père. Son père aime une poule. Jorge n’aime pas la poule, il veut la mettre dans un poulailler. Avant de construire ce poulailler, Jorge doit se procurer un permis de bâtir. Mais difficile d’obtenir quelque chose quand son jardin est en Flandre et qu’on ne parle pas le flamand

MAY DAY d’Olivier Magis et Fedrik De Beul
fiction, Belgique, 2017, 22′

Dans le salon de Thierry, plusieurs personnes qui ne se connaissent pas sont venues nourrir le même rêve : trouver un travail, et vite. Mais comme nous sommes à Bruxelles, rien ne se passe comme prévu.

LA DAME DANS LE TRAM de Jean-Philippe Laroche
fiction, Belgique, 1993, 7’45’’

Une rencontre forcée entre une dame acariâtre et un jeune homme noir dans le tram bruxellois.

ALICE ET MOI de Micha Wald
fiction, Belgique, 2006, 19’

Simon, trente ans, est peu sûr de lui. Aujourd’hui, il doit conduire sa vieille tante Mala à la mer, en compagnie de Lydia et Colette, deux amies de Mala. Pendant le trajet, Alice, sa petite amie, lui téléphone et ils se disputent. En bonnes grand-mères juives, les trois femmes s’immiscent petit à petit dans l’histoire de Simon ce qui, bien sûr, n’arrange rien à la situation.

TANGHI ARGENTINI de Guido Thys
fiction, Belgique, 2006, 14’

Nominé pour le meilleur court métrage aux Oscar 2007
Via Internet, André fait connaissance de Suzanne. Il lui fait croire qu’il est un danseur de tango émérite et le couple convient donc de se rendre ensemble à une soirée dansante. Mais André n’est en réalité qu’un piètre danseur et il demande à son collègue Frans, plus à l’aise dans la discipline, de le préparer à son rendez-vous.

 

Short Screens #81: « Hispanidad »

En ce mois d’avril qui commémore la mort de Cervantes, Short Screens s’est mis aux couleurs hispaniques pour vous offrir une séance olé, olé. Puisant dans le patrimoine cinématographique espagnol (Tierra sin pan de Luis Buñuel) ou dans les dernières productions de jeunes auteurs contemporains d’Amérique latine, tous genres confondus, la 81ème programmation de Short Screens aborde des thèmes qui participent de l’identité hispanique.

Rendez-vous le jeudi 26 avril à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

Programmation

Tierra sin pan (Las Hurdes) de Luis Buñuel, documentaire, Espagne, 1933, 27’ (Les Films du jeudi)


Las Hurdes, près de la frontière portugaise est une enclave, isolée du monde et du reste de l’Espagne par une haute barrière rocheuse. La population de ces terres arides tente de survivre à la pauvreté de ses sols. La faim, la malnutrition, les maladies et la mort frappent le quotidien de ces citoyens espagnols. Ces terres isolées sont pourtant reliées à l’un des plus grands foyers culturels européens. Salamanque n’est en effet située qu’à une centaine de kilomètres de là…

Atrapados al vuelo de Miguel Ángel Rosales, documentaire, Cuba, 2012, 12’ (EICTV), ESP st FR


Une réflexion sur la liberté comme espace construit à l’intérieur des contritions politiques et sociales, du point de vue de deux artisans, fabricants et commerçants de cages à oiseaux.

La Loteria de Shahir Daud, fiction, Etats-Unis, 2014, 9’ (Shivali Gulab), ESP st FR


Alors qu’il attend son avion pour embarquer afin d’immigrer aux Etats-Unis, Augusto Ramirez se remémore les trois plus grands regrets de sa vie.

Victor XX de Ian Garrido López, fiction, Espagne, 2015, 20’ (Escac Films), ESP st FR


Que se passerait-il si vous n’étiez pas à l’aise avec votre corps? Si vous décidiez d’une expérience sur votre genre?

Besos frios de Nicolas Rincón Gille, documentaire, Colombie/Belgique, 2016, 15’ (CBA/VOA ASBL/Medio de Contencion), ESP st FR


À la périphérie de Bogota, Les échos de jeunes voix se propagent. Leonardo, Omar, Jaime, Estiven, Diego et tant d’autres sont toujours là, malgré leur assassinat par l’armée, il y a six ou sept ans. Ils viennent visiter leurs mères et les embrassent, Leurs lèvres sont fraîches comme des glaçons. Ils sont des âmes bénies, veillant sur ceux qu’ils aiment.

Amor, nuestra prision de Carolina Corral, animation, Mexique, 2016, 5’ (La Sandia Digital & Magma Films), ESP st FR


Les enjeux de l’amour en prison. Des détenues mexicaines de Atlacholoaya racontent leurs relations amoureuses.

A3- 81 Hispanidad

SHORT SCREENS AU BOZAR POUR LE BLAKAN TRAFIK

Cette année, le collectif SHORT SCREENS propose une programmation de courts métrages au Balkan Trafik, intitulée BEST OF. Alliant reconnaissance et nouveauté, distinction et curiosité, elle offre une diversité de thèmes, de genres et de pays. Voilà une belle occasion de faire découvrir au public bruxellois la richesse, l’audace et la puissance du cinéma court issu des Balkans.

18:45 – 19:30 Première séance

1) The Tube with a Hat de Radu Jude (Roumanie, 2007, 23’)
2) Party de Dalibor Matanic (Croatie, 2009, 15’)
3) Tolerantia d’ Ivan Ramadan (Bosnie-Herzégovine, 2008, 6’30’’)

20:45 – 21:30 Deuxième séance

1) Little Fighters d’Ivana Lalovic (Bosnie/Suisse, 2010, 15’)
2) Sunset from a Rooftop de Marinus Groothof (Serbie/Pays-Bas, 2009, 10’)
3) Muzika in Sânge d’Alexandru Mavrodineanu (Roumanie/France, 2009, 16’)

22:15 – 23:00 Troisième séance

1) Stopover d’Ioana Uricaru (Malpensa/ Roumanie, 2010, 14’)
2) Mi Hatice de Denis D. Metin (Turquie, 2010, 21’)
3) She Who Measures de Veljko Popovic (Croatia, 2008, 6’40’’)

00:00 – 00:45 Quatrième séance

1) Arpeggio Ante Lucem d’Arin Inan Arslan (Turquie, 2010, 15’)
2) No sleep won’t kill you de Marko Mestrovic (Croatie, 2010,9’03’’)
3) Stanka Goes Home de Maya Vitkova (Bulgarie, 2010, 15’)
4) 8 d’Acim Vasic (Suisse/Serbie/Monténégro, 2010, 10’20’’)

 

Vendredi 15 avril au Bozar, à Bruxelles