Short Screens # 105 : Sidéral – ciné-concert Cosmos

Pour célébrer le retour de Short Screens, on vous emmène dans les mystères du Cosmos avec une série de courts métrages et de chants, poèmes et musiques interprétés en live par Yan Vandenbroucke, Emi Aomatsu et Stéphanie Mouton.

Rendez-vous le vendredi 28 août à 20h30, au Cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 15€  Billets

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

PROGRAMMATION :

SIDÉRAL : texte poétique de l’écrivain liégeois Roland Counard évoquant le questionnement de la place de l’homme dans l’Univers. Mis en mots et en musique par Yan Vandenbroucke et Stéphanie Mouton, en impro live.

CHANTS en LIVE : Accompagnées d’images et de films, Yan Vandenbroucke soprano, et Emi Aomatsu au piano, interprètent des chants issus de différents univers musicaux qui vous emporteront dans les étoiles.

LA LUNE A UN METRE de Georges Méliès, France, 1898, fiction, 3’10″
Un astronome voit apparaître un diablotin et une noble dame. Des corps célestes s’animent sur un tableau noir, ses meubles disparaissent, et alors qu’il souhaite regarder la Lune avec un immense télescope, celle-ci lui apparaît à un mètre devant lui. Accompagnement piano en live par Stéphanie Mouton.

MY ROOM AT THE CENTRE OF THE UNIVERSE de Guy Spiller, Afrique du Sud, 2016, docu-fiction, 10’
Poussé par le souvenir de sa grand-mère, Elvirdo (16 ans) part à la recherche de réponses. Du Grand Télescope Sud-Africain (SALT) aux peintures rupestres ancestrales, il ramène ses découvertes dans sa chambre, où il relie l’archéologie et l’astronomie à l’art, et à la compréhension de la vie, de son héritage africain et de l’univers.

LE PRINCIPE D’INCERTITUDE de Salma Cheddadi, France, 2018, fiction, 20’
L’hypersensibilité de Jara lui fait percevoir d’autres possibles et l’éloigne peu à peu de Thor. Pour tenter de freiner l’érosion de leur couple, ils consultent un docteur, un docteur en philosophie et astrophysique des particules, pour tenter de comprendre ensemble où sont ces univers parallèles et comment gérer cette ubiquité.

THE MUSIC OF THE SPHERES de Jon Bougher et Kohl Threlkeld, Etats-Unis, 2016, documentaire, 5’20”
Grâce à un processus qui convertit les données scientifiques en sons, Wanda Diaz-Merced, astrophysicienne aveugle de Porto Rico, étudie l’univers en écoutant les étoiles. Comme elle le dit, « Si nous ne voyons qu’avec nos yeux, notre perception est très étroite. »

SUNDAYS de Mischa Rozema, Pays-Bas, 2015, fiction, 14’50’’
Dans un monde post-apocalyptique, Ben a la mémoire d’une vie passée qui ne lui appartient pas. Quand il se souvient d’Isabelle, son seul amour, commence alors une descente existentielle dans la confusion et le besoin désespéré de découvrir la vérité.

BEAUTY IN NUMBERS: Pi / 3.14 de Rebecka Taule, Norvège, 2016, animation, 4’10”
Film d’animation explorant les mystères du nombre infini pi. Utilisant des concepts mathématiques comme source d’inspiration, le film emmène le spectateur dans un voyage où le nombre infâme apparaît dans la nature.

A3- # 105 Sidéral

Short Screens # 103 : Le Jour le Plus Court – Love Actually

A l’occasion de la 6ème édition du Jour le Plus Court, Short Screens collabore avec l’Agence belge du court métrage pour vous concocter avant les fêtes de fin d’année, une séance spéciale avec 6 amours de courts belges !

Rendez-vous le jeudi 19 décembre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 8€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3 - Love Actually JLPC

PROGRAMMATION :

« A NEW OLD STORY » de Antoine Cuypers, Belgique, fiction, 2012, 24′
Au fil de leur errances quatre individus se croisent dans des lieux de passages. Peu à peu, aux échanges prudents des uns répondent les corps vibrants des autres, formant l’image de rencontres décisives.
Prix du meilleur court-métrage au Festival international du Film Francophone de Namur 2012.

« DJI VOU VEU VOLTI » de Benoit Feroumont, Belgique, animation, 2006, 12′
Dans le jardin du château royal, un troubadour chante une sérénade en wallon pour une belle princesse. Soudain, le sous-titre du film, excédé par les paroles niaises de la chanson, se rebelle contre autant de guimauve. Jusqu’à ce qu’il tombe, lui aussi, sous le charme de la belle.

« GRANITSA » de Vanja d’Alcantara, Belgique, fiction, 2006, 15′
Une femme étrangère voyage dans un train qui traverse la Russie. Elle regarde le paysage qui défile, et observe les gens sur les quais. Un jeune homme monte dans le train. Ils tentent un début de conversation, mais ne se comprennent pas.

« VIEUX COMME LE MONDE » de Hubert Fiasse & Carlos Gerardo Garcia, Belgique/France, documentaire, 2013, 11′
Et toi l’infidélité… ça te parle ? Tu pourrais peut-être nous en toucher un mot ? En présence du réalisateur.

« POULET POULET » de Damien Chemin, Belgique/France, fiction, 2006, 10′
Sylvie et Antoine sortent au restaurant chinois. Un plat de curry leur cause de graves ennuis. Choisir un plat est en effet parfois plus compliqué qu’on ne le croit. En présence du réalisateur.

« MAINTENANT IL FAUT GRANDIR » de Bruno Tondeur, Belgique, animation, 2012, 8′
Ours a peur du monde extérieur. retranché dans son appartement, qu’il ne quitte que pour se nourrir, il passe son temps sur son ordinateur. Entre les jeux en ligne et les sites pornos il rencontre Cutieflower sur un réseau social. Il en tombe directement amoureux.
Premier prix à Courts mais Trash 2013 

 

Short Screens # 102 : Korean Film Festival Brussels

Pour les 100 ans du cinéma coréen, Short Screens collabore avec le Korean Cultural Center Brussels et propose la séance courts métrages du 7ème Festival du Film Coréen de Bruxelles, avec des fictions, documentaires et animation.

Rendez-vous le jeudi 7 novembre à 19h, au Cinéma Galeries, Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles – PAF 8€
A3-Korean Film Festival Short Films

JUDGEMENT de Park Chan-wook, fiction, Corée du Sud, 1999, 26′ Un couple et un employé de la morgue se disputent pour savoir qui est le véritable «propriétaire» du cadavre d’une jeune femme et le bénéficiaire des indemnités promises aux proches des victimes.

HAENYEO: WOMEN OF THE SEA de Kevin Sawicki, Alex Igidbashian et Jeong Daye, documentaire, Etats-Unis, 2013, 11’57 » Chuwar Park, plongeuse en apnée de 82 ans, toujours active et incroyablement dynamique, partage son quotidien et son passé dans la culture matriarcale unique de l’île de Jeju.

BARGAIN de Lee Chung-hyun, fiction, Corée du Sud, 2015, 14′ Dans une chambre d’hôtel, un homme d’âge moyen a un rendez-vous illicite avec une jeune femme en uniforme d’étudiante. Persuadé qu’elle n’est plus vierge, il négocie le prix qu’elle demande.

THE LIFE de Ryu Jin Ho, animation, Corée du Sud, 2006, 6’45 »             À travers les souvenirs d’un vieil homme, défile l’histoire sociopolitique de la Corée du Sud du XXe siècle.

SAWOL de Oh Eun Lee, documentaire, France, 2015, 13’50 »  Sawol signifie avril en coréen. En avril 2014, le ferry « Sewol » fait naufrage. Combinant images de synthèse et extraits d’actualité, l’artiste coréenne Oh Eun Lee, expatriée en France, exprime son ressenti sur ce drame qui a traumatisé tout un pays.

DAYTRIP de Park Chan-wook et Park Chan-kyong, fiction, Corée du Sud, 2012, 19’25 »  Une jeune chanteuse contrariée de ne pas avoir gagné un concours de chant Pansori, escalade avec son maître de chant une montagne pour pratiquer le Pansori dans la nature, comme le veut la tradition.

 

Short Screens # 101 : paroles et images

Short Screens présente quatre documentaires radio réalisés dans le cadre de l’Atelier radio Cineke Asbl, et quatre courts métrages de fiction, documentaire et d’animation.
Une séance spéciale mêlant deux disciplines artistiques pour explorer différents thèmes, tantôt par la parole et tantôt par l’image.

Rendez-vous le jeudi 26 septembre à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 8€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3 # 101 paroles et images

PROGRAMMATION :

FRAGMENTS DE TERRAIN de Anissa Maâ, radio documentaire, Belgique, 2019, 13’
Echo de situations ordinaires ou plus exceptionnelles qui font le quotidien des trajectoires migrantes des aventuriers de passage au Maroc.  En présence de la réalisatrice.

MARE NOSTRUM de Rana Kazkaz et Anas Khalaf, fiction, France/Syrie, 2016, 13’20 »
Sur un rivage de la Méditerranée, un père syrien prend une terrible décision mettant la vie de sa fille en danger.

BASTIEN de Marie Bergeret, radio documentaire, Belgique, 2019, 8’12’’
A 16 ans Bastien aime composer un univers sonore fait de divers instruments exotiques. Une façon toute personnelle de trouver le calme face aux coups durs de la vie et les soubresauts de la maladie.  En présence de la réalisatrice.

MOTHER’S SONG de Matty Brown, documentaire, Etats-Unis, 2014, 4’22 »
Une femme marche au hasard dans les rues en chantant des airs d’opéras. Elle chante, parfois à mi-voix, parfois assez fort pour que des blocs entiers puissent l’entendre. Elle chante à la mémoire de son fils.

GENTILLE MACHINE FONCTIONNE de Emilie Garcia Guillen, radio documentaire, Belgique, 2019, 10’40’’
Dans un supermarché bruxellois, s’ouvre une brèche dans la banalité quotidienne des bips, de la petite monnaie et des sacs en plastique, par où les humains se parlent, jouent, débordent et s’évadent.  En présence de la réalisatrice.

REIZIGERS IN DE NACHT de Ena Sendijarevic, fiction, Pays-Bas, 2013, 9’46 »
Une caissière dans une station service, seule dans la nuit. Des gens qu’elle ne connaît pas entrent et ressortent, la laissant dans sa bulle… jusqu’à une nuit où un type particulier arrive.

RUMEUR DE LA JUNGLE de Laura Gicquel, radio documentaire, Belgique, 2019, 21’
Calais, Juin 2016. Quelques mois avant le démantèlement de « La Jungle », sur la route principale où ils croisent régulièrement les habitants du camp à la tombée de la nuit, les Calaisiens racontent leur vision d’un lieu ancré dans leur quotidien.

AL HURRIYA de Loup Blaster, animation, France, 2016, 6’30 »
Un portrait de la frontière et des personnes bloquées au pied du mur, entre les squats et les camps à Calais. Mêlant dessin sur papier et animation numérique, des atmosphères et des sentiments se dessinent, invitant le spectateur à se questionner sur la condition des personnes exilées.

LES SHORTS D’ÉTÉ – #98 #99 #100

En cette fin d’été, Short Screens organise son deuxième mini festival.
3 jours – 3 séances – courts métrages, présence de réalisateurs et fête endiablée !

A3- 98-100 les shorts d'été 2

Short Screens # 100 : les 4×100 coups !

Samedi 31 août – 21H30    Consultez la page Facebook de l’événement ici

Walking-on-the-Wild-Side-de-Dominique-Abel-et-Fiona-Gordon

Short Screens fête sa 100ème et ses 10 ans !!!

Séance de courts métrages inédits et issus des 99 premières séances de Short Screens.
Suivi d’une Short Screens party pour célébrer cette séance spéciale anniversaire !

UNE NUIT A TOKORIKI de Roxana Stroe, fiction, Roumanie, 2016, 18’
Dans une discothèque improvisée appelée « Tokoriki », le village entier célèbre le 18ème anniversaire de Geanina. Son petit ami et Alin vont lui donner un cadeau surprenant, un cadeau que personne ne pourra jamais oublier.

GARDEN PARTY de Florian Babikian, Vincent Bayoux, Victor Caire, Théophile Dufresne, Gabriel Grapperon et Lucas Navarro, animation, France, 2016, 7’22 »
Dans une villa abandonnée, des amphibiens explorent les environs, poussés par leurs instincts primaires.
Mention spéciale du jury national au Festival de Clermont-Ferrand 2017

WALKING ON THE WILD SIDE de Dominique Abel et Fiona Gordon, fiction, Belgique, 2000, 13′
Un célibataire timide entre en collision avec une grande rousse. C’est le coup de foudre. Mais, comment revoir cette femme rencontrée dans le quartier nord, là où les femmes vendent leurs charmes ?

ŚWIETO ZMARLYCH (La Fête des Morts) de Aleksandra Terpińska, fiction, Pologne, 2012, 18′
Léna a 18 ans aujourd’hui. C’est aussi le jour de la Toussaint. Les esprits hantent ce jour et donne envie à Lena d’en savoir plus sur son identité et ses racines.

GIRLS NIGHT OUT de Joanna Quinn, animation, Royaume-Uni, 1986, 6′
Quand les copines de Beryl l’emmènent dans un club de strip-tease masculin pour son anniversaire, celle-ci ramène un souvenir à la maison.

MUSIC FOR ONE APARTMENT AND SIX DRUMMERS de Ola Simonsson, Johannes Starjne Nilsson, Suède, 2002, 10′
Six musiciens profitent du départ d’un couple de personnes âgées pour investir leur appartement et donner à partir de simples objets, un concert.

Short Screens # 99 : Format Court Festival

Jeudi 29 août – 19H30    Consultez la page Facebook de l’événement ici

vihta

Carte blanche à Format Court, le magazine en ligne du court métrage, pour une sélection de 5 superbes courts métrages choisis parmi la première édition du Festival Format Court qui s’est tenu en avril 2019 à Paris.

LA NUIT DES SACS PLASTIQUES de Gabriel Harel, animation, France, 18’07 », 2018
Agathe, trente-neuf ans, n’a qu’une obsession : avoir un enfant. Elle va retrouver son ex, Marc-Antoine, qui mixe de la techno dans les Calanques à Marseille. Alors qu’elle tente de le convaincre de se remettre ensemble, des sacs plastiques prennent vie et attaquent la ville.
Prix du Meilleur Court Métrage Français 2018 du Syndicat Français de la Critique.

NEA de Adrian Limoni, fiction, Belgique, 15′, 2018
Nea, jeune fille de 13 ans, mène une vie heureuse avec son père dans une maison étrange. Mais derrière la façade idyllique de la réalité se cachent de sombres secrets allant au-delà de son monde…
En présence du réalisateur Adrian Limoni et de la comédienne Alyssia Desmeth.

VIHTA de François Bierry, fiction, Belgique/France, 20’58″, 2018
Serge et ses quatre collègues sont salariés d’une petite entreprise, fraîchement rachetée par un grand groupe. Comme cadeau de bienvenue, ils sont conviés par leur nouvel employeur à une journée détente dans un centre thermal.
Prix Spécial du Jury au Festival de Clermont-Ferrand 2018.
En Présence des comédiens Jean-Benoït Ugeux, Jérémie Petrus et Olivier Bonjour.

LES PETITES MAINS de Rémi Allier, fiction, Belgique/France, 15’04″, 2017
Léo, un an et demi, est le fils du directeur d’une usine de produits chimiques. Quand les employés apprennent la fermeture de l’usine, Bruno, un ouvrier plus radical, enlève Léo pour négocier.
César du meilleur court-métrage 2019.

PÉPÉ LE MORSE de Lucrèce Andreae, animation, France, 14’54″, 2017
Sur la plage sombre et venteuse, Mémé prie, Maman hurle, les frangines s’en foutent, Lucas est seul. Pépé était bizarre comme type, maintenant il est mort.
César du meilleur film d’animation 2018

Short Screens # 98 : Kids

Mercredi 28 août – 17H00    Consultez la page Facebook de l’événement ici

poulet1

Une série de courts métrages pour petits et grands, pour rire, réfléchir et rêver.
Avec lecture de très beaux textes par la comédienne Maialen Arrano, et après la séance le partage d’un délicieux goûter !

LA QUEUE DE LA SOURIS de Benjamin Renner, animation, France, 2008, 4’10 »
Dans une forêt, un lion capture une souris et menace de la dévorer. Celle-ci lui propose un marché…
César du meilleur film d’animation 2008.

BON VOYAGE de Fabio Friedli, animation, Suisse, 2012, 6’14 »
Des douzaines d’émigrants grimpent sur un camion surchargé. Leur but: investir la forteresse Europe.

ALIKE de Daniel Martínez Lara et Rafa Cano Méndez, animation, Espagne, 2015, 8’
Un père essaie d’enseigner à son fils comment bien se comporter. Mais, quelle est la bonne façon de se comporter ?

LE POULET de Claude Berri, fiction, France, 1965, 15′
Un petit garçon s’attache à un poulet : pour lui éviter la casserole, il décide de faire croire à ses parents qu’il pond des œufs.
Oscar du meilleur court métrage 1965.

 

Short Screens # 97 : Terre-Mère

Source de fascination et de respect pour les uns, d’exploitation et destruction aveugles pour les autres, la Terre avec ses ressources en épuisement et son environnement fragile occupe une place centrale dans les considérations de ce XXIème siècle. Short Screens s’attarde à travers une série de courts métrages sur la relation entre la Terre-Mère et les créatures qu’elle abrite.

Rendez-vous le jeudi 25 juillet à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 8€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3-97 Terre-Mere

PROGRAMMATION :

FAUVE de Jeremy Comte, fiction, Canada, 2018, 16’20 »
Sur le site d’une mine à ciel ouvert, deux garçons jouent un jeu de pouvoir malsain, avec la nature comme seul témoin.
Prix Spécial du Jury au Sundance Film Festival.

MOTHER’S CRY de Lisa Russell, docu-expé, Etats-Unis, 2015, 2’30 »
Savon Bartley, jeune poète de renom, met en lumière le problème du changement climatique en utilisant sa poésie comme moyen de narration.

TIERRA Y PAN de Carlos Armella, fiction, Mexique, 2008, 8’10 »
Un voyage tranquille vers une terre abandonnée où la faim transforme le cœur en paysage désertique.
Lion d’Or du Meilleur Court Métrage au Festival de Venise.

WE WERE WANDERERS ON A PREHISTORIC EARTH de James W. Griffiths, docu-expé, Royaume-Uni, 2012, 3’12 »
Une méditation sur la forêt vierge de la Malaisie occidentale, ryhtmée par un extrait de « Au Coeur des Ténebres » de Joseph Conrad.

E-WASTELAND de David Fedele, documentaire, Australie/Ghana, 2012, 20′
Chaque année, presque 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont produits de par le monde. Au Ghana, le recyclage de ces déchets polluants et toxiques pour en extraire les métaux rares est devenu un moyen de subsistance pour la population.

PERFECT DARKNESS de Maaike Neuville, fiction, Belgique, 2016, 24′
Gus et sa petite amie Anna qui est enceinte sont en vacances. Au cours d’une promenade nocturne, Anna fait une confession. Le couple, au milieu de la nature sauvage et sous une pleine lune, peut-il surmonter le conflit ?  En présence de la réalisatrice.

 

Short Screens # 96 : Music for a While

À l’occasion de la Fête de la Musique, Short Screens se met au diapason pour vous offrir une série de courts métrages aux rythmes chaloupés ou envoûtants.
AVEC SURPRISES MUSICALES EN LIVE !

Rendez-vous le jeudi 27 juin à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3- # 96 Music in shape

PROGRAMMATION :

LA MUSIQUE DES SPHERES de Cécile Ibarra, documentaire, Belgique, 2016, 15’24 »
Un musicien répète inlassablement sur un carillon. Contrairement à beaucoup d’instrumentistes, il ne vise pas l’excellence mais tente de dépasser les limites de l’exécution pure.
En présence de la réalisatrice.

LES OREILLES N’ONT PAS DE PAUPIERES d’Étienne Chaillou, animation, France, 2004, 8′
L’orchestre du Konz-Lager joue, et charme son public.

BATTLE OF THE JAZZ GUITARIST de Mark Columbus, documentaire, Etats-Unis, 2013, 7’14 »
Un fils rend hommage à son père, guitariste et ancienne célébrité des Îles Fidji, qui a abandonné sa carrière pour emménager aux Etats-Unis afin d’offrir un meilleur avenir à sa famille.

LA COURSE A L’ABÎME de Georges Schwizgebel, animation, Suisse, 1992, 4’30 »
Une peinture animée illustre un fragment d’opéra.
Cité en 2006 par le festival d’Annecy et le magazine Variety comme un des 100 plus influents court métrages d’animation.

SURGIR ! (l’Occident) de Grégoire Letouvet, ficton, France, 2009, 36′
Un couple d’immigrés arrive par bateau sur le sol français. Pleins d’espoirs en l’avenir, ils devront affronter la violence des sophismes et les chimères sociales de leur temps.

KOREAN FILM FRIDAYS : Korean Music Day

A l’occasion du jour de la Fête de la Musique, Short Screens collabore pour la seconde fois au Korean Film Fridays, le ciné-club du Centre Culturel Coréen de Bruxelles, pour présenter une série de courts métrages musicaux allant du Pansori à la K-Pop.

Rendez-vous le vendredi 21 juin à 19h30, au Centre Culturel de Bruxelles, Rue de le Régence 4, 1000 Bruxelles – Entrée libre – sur réservation.

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

64367771_2299587776773888_7778767771189379072_n

PANSORI DREAMSCAPE de Fleur Elise Noble, docu-xp, 2014, 11’40”  En collaboration avec un groupe de chanteurs de Pansori, le film explore de nouvelles façons de travailler en s’inspirant des formes traditionnelles des chants Pansori.

ET DANS MON CŒUR J’EMPORTERAI de Yoon Sung-A, fiction, 2007, 23’30”    Une nuit, un homme erre seul dans les rues de Bruxelles. Il se laisse entraîner par un homme d’affaire dans un karaoké coréen.

SPACELESS de Eva Weingart, documentaire, 2017, 13’35”   De la tradition à la K-POP, le film explore l’influence de la culture coréenne sur de jeunes allemandes.

ETUDE SOLO de Dae-eol Yoo, fiction, 2011, 18’50”   Un accordeur est envoyé dans une classe pour travailler sur le piano avant le concert des enfants. Il y rencontre son premier amour, devenue professeur… Quand la musique réveille les souvenirs.

9 AT 38 de Catherine Kyungeun Lee, documentaire, 2016, 17’   Le violoniste Won Hyung-joon rêve de pouvoir organiser un concert sur le 38 ème Parallèle, et d’y jouer la 9ème Symphonie de Beethoven, avec des musiciens venant à  la fois de Corée du Sud et du Nord.

Short Screens # 95 : raconte-moi des histoires

Short Screens vous présente carabistouilles, bobards, contrevérités, légendes, fake news, fantasmes, fabulations, à travers un méli-mélo de courts métrages et d’interventions contées.

Rendez-vous le jeudi 30 mai à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3- 95 Raconte-moi des histoires

PROGRAMMATION :

Deux conteuses viendront ponctuer les courts métrages de leurs histoires imaginaires.

FAKE NEWS FAIRYTALE de Kate Stonehill, docu-fiction, Royaume-Uni, 2018, 14′
Veles, Macédoine, l’épicentre improbable des fausses nouvelles. Depuis les élections présidentielles américaines de 2016, les adolescents créent de fausses informations qui génèrent des milliers de hits sur les réseaux sociaux.

ÉRAMOS POCOS de Borja Cobeaga, fiction, Espagne, 2005, 16′
Après le départ de sa femme, un père ramène sa belle-mère à la maison pour s’occuper de lui et de son fils.
Nominé aux Oscars du Meilleur Court Métrage de Fiction 2006.

LÖGNER (Lies) de Jonas Odell, docu-animation, Suède, 2008, 13′
Trois histoires de mensonges parfaitement vraies, réalisées à partir de documents sonores, de prises de vues réelles et d’animation.
Grand Prix au Sundance Film Festival 2009.

WHITE LIES de Harry Hitchens, fiction, Royaume-Uni, 2017, 6’18 »
Un garçon autiste confronte sa mère après avoir découvert que la « petite souris » n’était pas réelle.
Meilleur Comédien au British Independent Film Festival.

le court métrage sur grand écran