53799343_2144538712278796_1645941092572463104_n

Korean Film Fridays : Through the Looking Glass

Short Screens embarque sur une collaboration avec le Centre Culturel Coréen de Bruxelles pour proposer dans le cadre de leur ciné-club du vendredi, le  Korean Film Fridays, une séance spéciale autour de la thématique des identités croisées.
Rendez-vous le vendredi 15 mars à 19h30, au Centre Culturel de Bruxelles, Rue de le Régence 4, 1000 Bruxelles – Entrée libre – sur réservation.

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

A3- 15-03

WE ARE DAERI UNJEON de Maxime Larondelle, documentaire, 2017, 31’  Chaque nuit, des milliers de « daeri unjeon » circulent dans les rues de Séoul. Pour un salaire de misère, ces travailleurs de la nuit ramènent chez eux les chauffeurs ivres avec leur voiture.  En présence du réalisateur.

MOTHER TONGUE de Susan Kim Danta, animation, 2002, 5’25’’ Une petite fille coréenne et sa maman enregistrent chaque jour des cassettes audio qu’elles envoient au papa, parti travailler en Australie.

THE BRONZE MIRROR de Susan Kim Danta, animation, 2007, 6’20’’ Adaptation d’un conte coréen. Un homme retourne chez lui quand il trouve un miroir qu’il ramène à la maison . Cet objet inconnu, où chaque membre de la famille y découvrent des reflets différents, sera la cause de nombreux troubles.

LAST LETTERS de Nils Clauss, docu-fiction, 2016, 7’    Le 16 avril 2014, un ferry coule au large de la Corée. Le film mêle documentaire et fiction pour explorer les émotions et le vide que la tragédie laisse derrière elle.

MIRROR IN MIND (SimGyeong) de Kim Seunghee, animation, 2014, 2’   Une femme explore son esprit où chaque élément imparfait la complètent.

COLD SUMMER de Park Nam-hui, fiction, 2013, 15’25’’     A la mort d’un homme, son ex-amante se présente face à l’épouse et à sa fille. Trois femmes qui ont perdu le même homme peuvent-elles partager les sentiments de solitude et d’abandon ?

THE WONDER HOSPITAL de Beomsik Shimbe Shim, animation film, 2010, 11’    Dans une étrange clinique, la chirurgie esthétique ne ressemble pas à ce qu’on peut imaginer.
Grand Prix, Festival Anima, Brussels 2012

GONG JU de Jerome Yoo, fiction, 2018, 10’27 »   Après un accès de violence à l’école, Gong Ju, une jeune lycéenne coréenne est envoyée par ses parents dans une école au Canada où ils espèrent que son comportement s’adoucira.

BOOK LANDSCAPE de Lee Lee Nam, expérimental, 6’25 »   A l’aide d’effets digitaux, l’artiste Lee Lee Nam anime et donne vie à deux tableaux traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *