music4

Short Screens # 105 : Sidéral – ciné-concert Cosmos

Pour célébrer le retour de Short Screens, on vous emmène dans les mystères du Cosmos avec une série de courts métrages et de chants, poèmes et musiques interprétés en live par Yan Vandenbroucke, Emi Aomatsu et Stéphanie Mouton.

Rendez-vous le vendredi 28 août à 20h30, au Cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles 

PROGRAMMATION :

SIDÉRAL : texte poétique de l’écrivain liégeois Roland Counard évoquant le questionnement de la place de l’homme dans l’Univers. Mis en mots et en musique par Yan Vandenbroucke et Stéphanie Mouton, en impro live.

CHANTS en LIVE : Accompagnées d’images et de films, Yan Vandenbroucke soprano, et Emi Aomatsu au piano, interprètent des chants issus de différents univers musicaux qui vous emporteront dans les étoiles.

LA LUNE A UN METRE de Georges Méliès, France, 1898, fiction, 3’10″
Un astronome voit apparaître un diablotin et une noble dame. Des corps célestes s’animent sur un tableau noir, ses meubles disparaissent, et alors qu’il souhaite regarder la Lune avec un immense télescope, celle-ci lui apparaît à un mètre devant lui. Accompagnement piano en live par Stéphanie Mouton.

MY ROOM AT THE CENTRE OF THE UNIVERSE de Guy Spiller, Afrique du Sud, 2016, docu-fiction, 10’
Poussé par le souvenir de sa grand-mère, Elvirdo (16 ans) part à la recherche de réponses. Du Grand Télescope Sud-Africain (SALT) aux peintures rupestres ancestrales, il ramène ses découvertes dans sa chambre, où il relie l’archéologie et l’astronomie à l’art, et à la compréhension de la vie, de son héritage africain et de l’univers.

LE PRINCIPE D’INCERTITUDE de Salma Cheddadi, France, 2018, fiction, 20’
L’hypersensibilité de Jara lui fait percevoir d’autres possibles et l’éloigne peu à peu de Thor. Pour tenter de freiner l’érosion de leur couple, ils consultent un docteur, un docteur en philosophie et astrophysique des particules, pour tenter de comprendre ensemble où sont ces univers parallèles et comment gérer cette ubiquité.

THE MUSIC OF THE SPHERES de Jon Bougher et Kohl Threlkeld, Etats-Unis, 2016, documentaire, 5’20”
Grâce à un processus qui convertit les données scientifiques en sons, Wanda Diaz-Merced, astrophysicienne aveugle de Porto Rico, étudie l’univers en écoutant les étoiles. Comme elle le dit, « Si nous ne voyons qu’avec nos yeux, notre perception est très étroite. »

SUNDAYS de Mischa Rozema, Pays-Bas, 2015, fiction, 14’50’’
Dans un monde post-apocalyptique, Ben a la mémoire d’une vie passée qui ne lui appartient pas. Quand il se souvient d’Isabelle, son seul amour, commence alors une descente existentielle dans la confusion et le besoin désespéré de découvrir la vérité.

BEAUTY IN NUMBERS: Pi / 3.14 de Rebecka Taule, Norvège, 2016, animation, 4’10”
Film d’animation explorant les mystères du nombre infini pi. Utilisant des concepts mathématiques comme source d’inspiration, le film emmène le spectateur dans un voyage où le nombre infâme apparaît dans la nature.

A3- # 105 Sidéral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *